Interview exclusive d’Emmanuel Macron

macron

Bonjour Emmanuel Macron, merci d’avoir accepté mon invitation. Tout d’abord, j’aimerais savoir dans quel état d’esprit vous sentez-vous à l’approche du premier tour ? 

Je vous avoue y penser assez peu. La France connait une grave crise sociale, économique et politique, il est de mon devoir de faire face aux difficultés que traverse mon pays. Je préfère rester focalisé sur mon programme et sa façon de le mettre en oeuvre plutôt que de me fourvoyer dans les tactiques politico-politiciennes.

Justement, puisque vous parlez de programme, on vous reproche souvent de ne pas en avoir…

Les gens qui me le reprochent cherchent à me déstabiliser, ils n’ont surtout pas pris la peine de le lire ou tout au moins de s’y intéresser. Mon programme est consultable sur le site-internet du mouvement « En Marche », vous verrez que j’aborde de nombreux thèmes, l’Economie Sociale et Solidaire, la Défense, l’Education mais aussi l’Europe, la Transition écologique et la Sécurité.

Dans ce cas, rentrons un peu plus en détail dans vos propositions. Si vous êtes élu président, quelle politique culturelle mettrez vous en place ?

Déjà, j’ouvrirai les bibliothèques le soir et le week-end. Puis je créerai un Pass Culture de 500 € pour tous les jeunes de 18 ans ce qui leur permettra, via une application, d’accéder aux activités culturelles de leur choix : musée, théâtre, cinéma, concert… Le Pass Culture sera cofinancé par les distributeurs et les grandes plateformes numériques qui bénéficieront du dispositif.

Je vois le trip ! En matière de bédo, vous proposez quoi ?

Je suggère que nous ouvrons un débat…

Excuse, je te coupe, mais un débat de quoi ? Ça fait vingt piges qu’on débat dans le vent, il va peut-être falloir se bouger un jour, nan ? Tout le monde sait qu’il faut légaliser la weed…

Oui, c’est vrai…

Ouais, et la coke aussi !

Euh, non quand même pas la cocaïne…

Comment ça, « quand même pas la cocaïne » ? Tu veux que la maille parte directement dans les palmes des trafiquants ? Hein, c’est ça que tu veux ? Et qu’on se foute une cécé coupée au paracétamol ou pire, à la mort au rat ? Hein ? En plus, légaliser la cécé rapportera masse de thunes à l’état et aujourd’hui, on sait que taper un peu de chnouf de temps en temps, c’est bon pour la santé.

C’est vrai que je n’avais pas réfléchi à ce problème. Vous êtes intelligent, Mec de l’Underground !

On va dire que je me démerde…

Et modeste…

Grave !

Et musclé de ouf !

Ça, c’est parce qu’en ce moment, je pratique le Street Workout au Parc de la villette. Là, dis-toi bien qu’en développé couché, je soulève 70 kilos et je peux enchaîner 50 abdos d’un coup. Normalement, dans six mois, je suis une marmule !

Incroyable !

Ouais, mais on n’est pas là pour parler de moi, revenons à nos moutons. Tu proposes quoi, en matière d’éducation ?

Et bien, je pense qu’il faudr…

Je m’en bats les steaks !

Pardon ?

Pourquoi tu te la racontes, avec ton starco et ta cravate ?

Mais enfin… Je ne me la raconte pas…

Si ! T’as une grosse dégaine de suce-boule !

Mais… Mais… Je ne vous permets pas…

Suce ma bite !

Qu… Quoi ?… Si c’est comme ça, je m’en vais !

C’est ça, casse-toi et tant que t’y es, profites-en pour niquer tes morts sur trente générations ! Espèce de fils de pute va ! Qu’est-ce qu’il a, ce fomblard ? Je vais le défoncer, il ne va rien comprendre. Enculé !

 

 

 

 

 

 

 

 


Tags: ,

1 Réponse à Interview exclusive d’Emmanuel Macron

  1. janpiere dit :

    zut j’aurais tellement aimé que Macron te suce à la fin quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>