Les quartiers rouges de Paname (3) : Le bois de Boubou

Bois de Boulogne

Après la Rue Saint-Denis et Galepi, laisse-moi te parler du plus gros spot à taimpes de France et de Navarro. Direction à l’ouest de Paname, dans un bois aussi thug qu’une backroom de crasseux, j’ai blasé le Bois de Boubou. Le Bois, je le connais comme mon calcif, j’ai trainé pas mal de temps dans le secteur avant d’aller cracher ma purée ailleurs. Dans le Boulogne underground, autant te dire que tu ne trouveras pas meilleur guide que mézigue.

La première fois que des grands m’ont trainé dans ce boxon, j’avais à peine 14 piges. Et à 14 berges, quand tu vois une créature dotée d’une longue crinière et surtout de poumons plus fat que ceux de ta mère, tu penses tout de suite qu’une teuche se cache en dessous du guestrin. Erreur, ici tu te trouves au royaume des travs et des gigues, de la putasserie masculine et transsexuelle. Enfin tu me diras, je suis déjà tombé sur un ancien keum opéré, c’est-à-dire avec une vraie chnèk de meuf. Alors si tu es dèpe ou que le troisième sexe te fout le barreau, fonce au bois les yeux fermés. Si ce n’est pas le cas, vas-y juste pour te faire chnikave en te persuadant d’avoir affaire à une meuf, au sens biologique du terme.

Du côté de la Porte-Dauphine, tu trouveras plein de gigues, jeunes voir très jeunes, souvent roumains et toxicos. Bélèk à ces gosses! Même si la plupart du temps ils sont réglos, certains sont fracturés de la cafetière et n’hésiteront pas à te dépouiller si tu es vioque ou handicapé. Je connais un ancien, comme ça, qui en embarquant un tapin de la Porte Dauph, s’est retrouvé avec une lame dans le lard.

Pour rencontrer de la bonnasse transsexuelle, rendez-vous dans l’allée de la Reine-Marguerite, le cœur du Bois de Boulogne. La passe te reviendra à 30 dolls, ou plus si comme un connard tu n’as pas fait gaffe à tes fouilles en te faisant aspirer le braquemart. Tu auras un choix assez large, plus de 200 gagneuses taffent dans le secteur. Beaucoup de brésiliennes et de péruviennes, mais aussi des rebeux et des hawaïennes.

L’avantage du Bois de Boubou réside dans l’étendue du spot. Tu pourras facilement trouver un coin pénard pour te fumer ton oinj ou te pillave ton sky. Si tu as les crocs, que tu veux tizer ou encore que tu es en dèche de garos, sache que des noichis se promènent dans le bois avec des kes et peuvent te fourguer ce dont tu as besoin. Classe quand même !

Si tu cherches du bédo, de la chnouf et même de la rabla, pas de blèmepros ! Les bicraveurs grouillent pas mal dans ce spot mythique. A l’époque où je traînais toutes les nuits là-bas, une grande équipe fourguait sa came sur le ter-ter. C’était le BDB-crew, dirigé par le fameux BOSS DE BOULOGNE, ce type aujourd’hui au habs après avoir flingué un pointeur. Ces mecs étaient violents, je me souviens m’être mangé un coup de parpaing par un de ces fils de pute. Un conseil : ramène-toi au oib avec 50 roros maxi, car pas mal de scarlas viennent squatter pour dépouiller les michetons. Bélèk aussi à la limite de la Reine-Marguerite, vers le rond-point des Anciens-Combattants. C’est un coupe-gorge, je ne te raconte pas.

Le Bois de Boulogne est le spot underground par excellence. Si tu me files 40 dolls, je veux bien t’y accompagner, te faire visiter l’endroit et te servir de garde du corps, tant que les types ne déboulent pas à 15 pour nous faire ièche. Si tu es une meuf et que tu ne veux pas être prise pour une karba, évite les sapes de putes, style le latex et les mini-jupes. Par mesure de sécurité, fous-toi aussi une fausse bebar et viens avec un brelic. Déconseillé aux âmes sensibles et aux coincés du tarpé.

 

 


Tags: , , , , , , , , , ,

26 Réponses à Les quartiers rouges de Paname (3) : Le bois de Boubou

  1. Dazdju dit :

    Bonjour, ou allez pour avoir des bonnes pute et pas tomber sur un trans merci

  2. gataga dit :

    salut les mec le 31 février j’ai baisée une prostituer , la capote etai iper petiti pour moi avan se jours la je n’ai jamai utiliser de capote et n’avée pas ue d’autre partener que ma femme , mes voila j’ai pris la desision avec mon meilleur potes d’aller voir les pute et la pute que j’ai baiser s’apelée paola et j’ai dechirée la capote et la prostituer en question lol donc comme la capote a peter je m’ en suis pas apersue comme j’etai dans le feu de l’action du coup je me suis exposser a diferante ist qui trenne dans se bois la prostituée ma infirmée que elle avée aucune ist mes ji crois pas donc si qualquin connai cette prostituer qu’il me reponde merci d’avence

  3. Moussa92i dit :

    Enculer de ta race ta effacée mon com

  4. Moussa92iB dit :

    Bonsoir les gars, je suis l’un des plus thug du 92haut de seine département . Si vous voulais tirer un coup , prendre ou chercher de la drogue au bois passer par moi je suis al moi et mon équipe h24 sur le terrain on vous met à l’aise pas d’entourloupe 0645347680 on contrôle la zone

  5. Bibi dit :

    Et je connais quelqun qui veut y allais mais il a que 13 ans c bon ou pas?

  6. Mathieu dit :

    Honnêtement j’y suis allé hier et t’a pas mal de meuf bonne… La meuff avec qui j’ai fait n’était pas un trans, elle avait une voix très aiguë et parlé très peu français, elle devait venir d’Amérique du sud je pense.
    Bref, bonne expérience nn ?

  7. Bibi dit :

    Ou on peux trouver des putes au bois de Boulogne et à quelle heure en journée?

  8. raphael dit :

    j’ai lus vos commentaire,franchement vous faites de la peine!rien d’autre à ajouter!

  9. Missn dit :

    Bonjour.
    Je compte faire un essai au bois ce mardi 19 avril.
    Quelle avenue pour une vrai femme?

  10. Pierre dit :

    Il ya beaucouoe de choix pour avoir une pute

  11. Pierre dit :

    Je voudrai savoir le prix dun rapport sexuel

  12. alain dit :

    Bonjour,
    je volais juste savoir reste t’il des femme (naturellement femme de part la nature) aux bois de Boulogne qui exerce toujours, et qu’elle sont leur tarif pour :
    -felation: ?
    – rapport vaginal: ?
    – sodomie: ?

    et dans quel rue ou allée du bois se concentre t’elle?

    • Salut, tu trouveras les réponses à toutes tes questions dans un roman intitulé « Le Boss de Boulogne », écrit par un Johann Zarca, romancier connu pour sa plume sans concession et la taille de sa bite proéminente.

      • 2spee dit :

        Ok en gros, c’est pas compliqué: Le mec de l’UDG = Johann Zarca, crâmé ^^
        Même syntaxe, type d’écriture, vocabulaire, etc
        Le mec du 16 qui voulait (est?) devenir feuj avec un nom à la même consonance, et puis surtout la dernière phrase « taille de sa bite proéminente »: bon, à moins d’être un depsos, je pigerais pas trop l’intérêt de parler de la teub d’un pote, LOL.

  13. J’ai un souvenir ému de l’allée de la Reine Marguerite où je m’étais malencontreusement retrouvée après m’être perdue en allant à une soirée costumée au Pavillon Royal. J’avais longuement discuté avec un travailleur du sexe sur les différents inconvénients de la cuissarde dont nous étions tous les deux chaussés ce soir-là – j’étais déguisée en corsaire donc, et la botte de péripatéticienne m’avait semblé de rigueur. A posteriori, je me rends compte que je suis complètement à la masse…

  14. Ramuncho dit :

    Deux posts en une journée, tu nous gâtes là! Franchement j’ai bien ri, continue comme ac ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>