• J’ai mal à la pine

    2 fév, 14 • Auteur du macadam8 Commentaires
    J’ai mal à la pine

    Salut, ça va ? Moi, pas trop ! J’ai archi  mal à la bite. J’espère que tu n’es pas en train de te foutre de ma gueule parce que si c’est le cas, je te pisse à la fente et dans la bouche. J’ai hyper mal à la queue et je te jure que ce n’est pas...

  • Putain, je suis trop foncedé !

    30 jan, 14 • Auteur du macadam6 Commentaires
    Putain, je suis trop foncedé !

    Putain, je suis trop foncedé, c’est énorme ! Je kiffe être foncedé et je peux te dire que là, je me sens carrément chépère. Des barres ! Franchement, ça fait plaise ! Me voilà dans une matrice, laisse-béton mon pote ! Tu sais à quoi ça me fait penser ? Au film là, dans lequel les deux mecs sont fracasses...

  • La genèse (version underground) – la création

    26 jan, 14 • Légendes urbaines4 Commentaires
    La genèse (version underground) – la création

    J’ignore si le paradis et l’enfer existent mais au cas où, je préfère protéger mon tarpé. On ne sait jamais, je n’ai aucune envie de cramer des milliards d’années ou de bouffer du Quinoa dans une galerie d’art, c’est pourquoi j’ai décidé de dépanner dieu en lui ramenant quelques fidèles. Ça devrait lui faire plaise, tu ne crois...

  • Pourquoi les auteurs sont-ils des gros queutards ?

    Pourquoi les auteurs sont-ils des gros queutards ?

    C’est un secret de romanichel, mais moi je ne flippe pas de le révéler. Les auteurs baisent grave, on le sait tous. Perso, je ne peux pas dire que ma queue soit spécialement irritée en ce moment, mais forcément, ça va venir. Quatre petites explications. -UNE IDÉE REÇUE : LES AUTEURS ONT UNE GROSSE BITE (OU UNE CHNEK...

  • Mon bouquin en rayon

    19 jan, 14 • Auteur du macadam14 Commentaires
    Mon bouquin en rayon

    Comme tu le sais si tu n’es pas trop à la ramasse, mon bouquin est sorti jeudi en librairie. Alors ce jour-là au réveil, forcément, je me suis pointé direct chez les dealers de livres pour vérifier que le Boss de Boulogne trônait bien dans leurs étagères. Je suis d’abord passé dans une librairie de...