• Le GHB ou la disquette de la décennie

    19 Nov, 12 • Légendes urbaines5 Commentaires
    Le GHB ou la disquette de la décennie

    L’année dernière avec ma clique, on a bougé dans une teuf en Bretagne. Quand je dis ma clique, j’exagère un peu. Il y avait juste ma frangine valide, Malo Kid et le Black Rabbit. Et quand je parle de teuf, je fais référence aux free parties comme disent les médias, ces raptas de défoncés où...

  • MISSION UNDERGROUND : dans l’enfer d’une crackhouse

    MISSION UNDERGROUND :  dans l’enfer d’une crackhouse

    Ça va, mon titre est assez racoleur ? Normal, c’est le business. LA CRACKHOUSE CAMPAGNARDE Mercredi dernier pour te faire kiffer, j’ai organisé une expédition underground dans une crackhouse, avec mon pote Malo Kid. Une crackhouse si tu ne connais pas, est une maison où se cament les crackers. A ne pas confondre avec les...

  • Le parcours du crack en Ile-de-France (partie 2/2)

    12 Nov, 12 • Le coupe-gorge2 Commentaires
    Le parcours du crack en Ile-de-France (partie 2/2)

    Dans le précédent post, j’ai raconté mes premiers pas dans l’underground et ma découverte du crack à Paris-Nord, considéré à l’époque comme une plaque tournante européenne (première moitié des années 90). Depuis, les choses ont un peu évolué en Ile de France… Après la fermeture d’un max de squats dans le 18eme et 19eme arrondissement...

  • le parcours du crack en île-de-France (partie 1/2)

    10 Nov, 12 • Le coupe-gorgeAucun commentaire
    le parcours du crack en île-de-France (partie 1/2)

    Le hash du Maroc, la skunk des Pays-Bas, la coke de Colombie et l’héro d’Afghanistan…Autant de ces plaques tournantes déversent chaque jour leur meumeu dans l’hexagone. Et nous comme des cons, on consomme bêtement, sans produire. La loose ! Quoique, on n’est pas tant des petites bites que ça si tu regardes bien. Longtemps mais à...

  • J’irai squatter chez les cassos (partie 2)

    J’irai squatter chez les cassos (partie 2)

    Suite de J’irai squatter chez les cassos (partie 2) Je suis avec la meuf que j’ai pris en stop et nous arrivons chez une daronne qui servirait de nourrice à des bicraveurs de la cité. Je suis impatient de rencontrer cette chlague. Je demande le blase de l’auto-stoppeuse, elle me répond qu’elle s’appelle Paola (je...